LA CLINIQUE DE NUTRITION

LOUISE LAMBERT - LAGACÉ ET ASSOCIÉES

Diététistes-Conseils

Le Sanctuaire du Mont Royal

6100 Du Boisé,

Réception, 201 (2e étage)

Tél : 514-739-5646 (poste 356)

Nutritionsanctuaire@medisys.ca

© 2017 par Louise Lambert-Lagacé

 

Tél : 514-739-5646 (poste 356)

Alimentation du bébé

Allergènes dans l'alimentation du bébé: 
  • Donner du beurre d'arachides et des oeufs à un bébé dès l'âge de quatre mois peut aider à prévenir les allergies à ces aliments. Des chercheurs de l'Impérial Collège London viennent de le confirmer après avoir resencé 124 études antérieures menées sur le sujet.

  • Pendant des années, la consigne était de retarder l'introduction des aliments allergènes. Or cette facon de faire a mené à  un échec.  

  • Quoi qu'on dise sur la question,  les experts dans le domaine ont même observé que l'introduction tardive de ces aliments étaient reliée à une incidence plus élevée d'allergies alimentaires et d'autres allergies. Ils ont également constaté que  les risques d'allergies diminuent lorsque l'introduction d'une majorité d'aliments se fait entre 4 et 6 mois, y compris l'oeuf complet, le blé, les arachides et le poisson pour ne mentionner que ceux-là.

  • La tolérance aux allergènes semble se développer à un moment précis de l'évolution du système immunitaire du bébé; le bon moment pour favoriser le contact entre les allergènes et la muqueuse intestinale se situe entre la 17ième semaine et la 27ième semaine de vie, selon les allergologues et les chercheurs spécialisés.

Introduction des aliments solides:
  •  Vous avez hâte d'offrir des solides à votre bébé. Vous voulez savoir quand commencer, comment, pourquoi et combien donner. Votre bébé a  toujours faim. Il ne fait pas encore ses nuits. Votre voisine a donné des solides à son bébé de 2 mois et elle a vu une différence. Vous n'êtes plus certaine. De grâce, ne précipitez rien avant l'âge de 4 à 6 mois.                                                                   

  • Au début du siècle, les bébés ne mangeaient aucun aliment solide avant 12 mois. Au cours des années 1950, quelques chercheurs ont donné de la viande à  des bébés de 6 semaines. Certains livres parlent des solides vers la 4e semaine. Qui a raison?

  • Santé Canada recommande d'allaiter exclusivement jusqu'à 6 mois. Cette consigne établie en 2001 par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) vise à  favoriser la croissance des bébés de pays en voie de développement en diminuant le risque d'infections gastro-intestinales souvent fatales.

  • Or plusieurs pays d'Europe ne suivent pas cette consigne. Un comité en nutrition infantile de la Commission européenne a récemment conclu que dans les pays développés l'introduction des solides peut se faire entre 4 à 6 mois et ne pose aucun risque à  court terme. 

  •  L'une des  premières raisons de cette recommandation est de compléter le lait maternel devenu moins riche en fer afin de prévenir les problèmes d'anémie, hélas fréquents chez les bébés de moins de 2 ans. Une deuxième raison est de réduire les risques d'allergies.

       (Pour plus de renseignement:...

                          ... consulter Comment Nourrir son enfant, (éd. 2015) 

Rituels à respecter tout au long de l'introduction des aliments solides: 
  • Toujours offrir l'aliment solide après un boire pour ne pas nuire à la consommation de lait maternel ou d'une préparation pour nourrissons, et ce jusqu'à l'âge de 9 mois.

  • Toujours offrir l'aliment à la cuillère et non au biberon, pour apprendre au bébé à utiliser ses mâchoires et à mastiquer.

  • Toujours introduire un seul aliment à la fois et au début éviter les aliments mélangés.

  • Commencer par 5 ml ou1 c. à thé la première journée et augmenter la quantité graduellement.

  • Redonner le nouvel aliment, 3, 5 ou même 7 jours de suite avant d'en introduire un autre, pour mieux détecter les causes d'allergies, s'il y a lieu.

  • Ne jamais forcer le bébé à tout manger, même s'il faut jeter un peu de nourriture après le repas.

  • Ne jamais laisser un bébé manger seul.

  • Nourrir le bébé assis dans un siège légèrement incliné, de façon à l'aider  à maintenir la tête droite.

  • Éviter de nourrir le bébé en voiture, pour ne pas risquer qu'il s'étouffe.

Pleurs du bébé...chercher la cause? 
  • Il pleure constamment pendant des heures, habituellement vers la fin de l'après-midi ou au début de la soirée.

  • Il est crispé et a les poings fermés.

  • Son ventre est dur et tendu.

  • Il demeure inconsolable, même dans vos bras.  

La cause de ses pleurs n'est pas toujours facile à déceler. Il peut s'agir...
  • De sous-alimentation ou de suralimentation.

  • D'une difficulté à faire des rots.

  • D'une intolérance alimentaire.

  • D'une trop grande quantité d'air avalée.

  • D'un plus grand besoin d'affection.

  • Il peut aussi s'agir de coliques.

Les coliques apparaissent habituellement  vers l'âge de 3 à 4 semaines...

  • Elles disparaissent graduellement vers l'âge de 4 mois.

  • Elles sont aussi fréquentes chez les bébés allaités que chez les enfants nourris aux préparations pour nourrissons.

Avant de conclure quoi que ce soit ou encore de démissionner, revoir tranquillement les solutions possibles:

 

Si vous allaitez...

  • N'hésitez pas à nourrir votre bébé sur demande afin de bien satisfaire son appétit.  

  • Assurez-vous que votre premier sein semble vide avant d'offrir le deuxième, car de petits boires à chaque sein peuvent fournir une trop grande quantité de lactose et pas assez de gras.

  • Vérifiez votre position d'allaitement et assurez-vous que votre bébé n'avale pas trop d'air en buvant.

  • Si les premières mesures n'ont pas donné de résultats, essayez une diète d'élimination pendant cinq  jours.

 

Si vous donnez à votre bébé une préparation pour nourrisson...

  • Nourrissez-le sur demande pour éviter qu'il ait trop faim.

  • Massez doucement son ventre et prenez-le souvent dans vos bras.

  • Essayez une préparation thérapeutique pour nourrissons pendant quelques semaines; si les coliques cessent, continuez d'offrir ce type de préparation jusqu'à l'âge de 4 mois.

NOTE: Ne jamais oublier que les coliques sont passagères. Si elles persistent au-delà de 4 mois, une investigation médicale plus poussée peut se révéler nécessaire.

Pour en apprendre d'avantage...consulter le livre Comment nourrir son enfant